أدب وشعر
Arabofolies

Une heure avec... Leïla Sebbar

Les rencontres littéraires de l'IMA
  • 26 October 2019
  • السبت : 16h30
  •  
  • Bibliothèque (niveau 1)
  •  
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
  •  
Une heure avec... Leïla Sebbar

Dans le cadre des Arabofolies, Festival musical des arts et des idées

Tous les samedis de 16h30 à 17h30, un nouveau rendez-vous pour découvrir et entendre les auteurs arabophones et francophones, émergents et confirmés, venant ou parlant du monde arabe. Littérature, poésie, bande dessinée... autour de leur actualité ou d’une œuvre moins récente, c’est leur univers que l’IMA souhaite mettre en lumière. Cette semaine, rendez-vous avec Leïla Sebbar pour son roman Dans la chambre (Editions bleu autour)

شارك الصفحة

« Une heure avec... » / Les rencontres littéraires de l'IMA », c 'est une heure avec un auteur, en dialogue avec un modérateur, journaliste ou critique littéraire : Philippe Lefait, Paula Jacques, Leïla Kaddour, Bernard Magnier, Francesca Isidori, Sylvie Tanette, Farouk Mardam-Bey..., et les lectures d’un comédien(ne). Le principe de la programmation étant de saisir l’opportunité du passage à Paris d’auteurs que l‘on a rarement l’occasion d’y entendre, pour leur proposer un lieu et un public où présenter leur actualité littéraire.

Samedi 26 octobre 2019

Auteur invité : Leïla Sebbar, Dans la chambre (Éditions Bleu autour)

Leïla Sebbar, écrivain, est née à Aflou, en Algérie, d’un père algérien et d’une mère française. Elle vit à Paris.

Parmi ses ouvrages publiés : La jeune fille au balcon (Points Seuil), 1996), Je ne parle pas la langue de mon père (Julliard, 2003), Voyage en Algéries autour de ma chambre (Bleu autour, 2008) et Journal de mes Algéries en France (Bleu autour, 2008).

Dans la chambre, son dernier roman, raconte des histoires minuscules dans la violence de l’Histoire : la chambre close qui enferme dans le harem et le studio photographique, la confrérie et l’asile, l’hôtel et le bordel, le foyer des chibanis, la laverie et la prison… La chambre d’amour fou, interdit, clandestin, tarifé, criminel… Le lieu de l’aventure immobile et vagabonde, intime, secrète, érotique, meurtrière… On est au XIXe, au XXe et au XXIe siècles, entre Orient et Occident, entre Alger et Lyon, Constantine et Marseille, Oran et Paris, Ténès, Lille, Clermont-Ferrand et Rochefort. Faisant écho à la fameuse Histoire de chambres de la préfacière, l’historienne Michelle Perrot, elles disent autrement la vie, l’amour, la mort dans la chambre, et témoignent d’un grand talent de nouvelliste.

Animé par Sylvie Tanette

Journaliste et critique littéraire, Sylvie Tanette a travaillé pour la chaîne culturelle de la Radio suisse romande Espace 2, ainsi qu'au magazine L'Hebdo (Lausanne) et au quotidien Le Temps (Genève). En France elle a collaboré au Monde des livres et à France culture. Elle est actuellement critique littéraire aux Inrockuptibles.

Sylvie Tanette est l’auteure des romans Amalia Albanesi (Le Mercure de France, 2011) et Un jardin en Australie (Grasset, 2019), du recueil d’entretiens À Nos aïeux (Éditions Aubanel, 2007) et de la nouvelle Le jour où j’ai rencontré Gisep R. (Éditions de L’Aire, 2008).

Lu par Violaine Schwartz

Comédienne-chanteuse formée à l’école du Théâtre National de Strasbourg, Violaine Schwartz a écrit trois pièces radiophoniques pour France Culture, deux romans, La tête en arrière (POL, 2010) et Le vent dans la bouche (POL, 2013) et trois pièces de théâtre. Elle participe régulièrement à l'émission de France Culture, Des papous dans la tête.

 

Vente et dédicaces du livre à l’issue de la rencontre.

librairie et boutique

Dans la chambre

Dans la chambre

Avec le soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère sous l’égide de la Fondation de France 

« Les rencontres littéraires bénéficient du soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère qui réaffirme ainsi son engagement profond en faveur de la diversité culturelle. Depuis 2013, la Fondation Jean-Luc Lagardère est associée à l’Institut du monde arabe pour valoriser et diffuser en France la littérature arabe à travers un Prix qui récompense chaque année l’œuvre d’un écrivain ressortissant de la Ligue Arabe.

     

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris