معارض

Divas arabes

D'Oum Kalthoum à Dalida
  • 25 January 2021 - 25 July 2021
  • Salles d'exposition (niveaux 1 et 2)
  •  
  • Du mardi au vendredi : de 10h à 18h
    Les samedis, dimanches et jours fériés : de 10h à 19h
  •  
Divas arabes

Émancipées, avant-gardistes, visionnaires… Qui sont ces femmes légendaires qui furent les voix et les visages du monde arabe des années 1920 aux années 1970 ? Du Caire à Beyrouth en passant par le Maghreb et la France, l'exposition « Divas arabes. D'Oum Kalthoum à Dalida » leur rend hommage !

شارك الصفحة
1965 Le Vevdeur de Bagues  420 x 200 cm.بياع الخواتم.
Affiche du film Le Vendeur de bagues de Youssef Chahine, avec Feyrouz, 1965. D.R.
Les débuts égyptiens de la chanteuse Dalida
Les débuts égyptiens de Dalida, 1961. D.R.
Laila fille du désert, 1927
Behidja Hafez dans Laïla fille du désert, 1927. Elle en est à la fois l'actrice principale, la réalisatrice et la coproductrice.
Asmahan dans "Amour et vengeance"
Asmahan dans Amour et vengeance de Youssef Wahbi, 1944.
Oum Kalthoum
Deux pochettes de disques d'Oum Kalthoum : Salou Qalbi (Questionnez mon cœur, 1945-1946) et Masr Tatahadas an Nafsaha (L'Égypte s'adresse à elle-même, 1951) / Hobbena El Kébir (Notre grand amour, 1965). D.R.

Promenez-vous dans les rues du Caire et ses cabarets | Rejoignez Oum Kalthoum, Fairuz et Warda sur scène | Visitez le salon de Leila Mourad et contemplez les plus belles robes de Sabah
Découvrez les débuts de carrière de la grande Dalida… vamp dans des films égyptiens | Retrouvez-vous en plein cœur d’une comédie musicale

Un fabuleux voyage au cœur de l’âge d’or de la musique et du cinéma arabes, à travers les portraits de ses plus grandes icônes…

Reconstitutions de décors, objets personnels, tenues, bijoux, mobilier, œuvres contemporaines, installations, projections : en visitant l’exposition « Divas arabes », vivez une expérience interactive et immersive !

Une invitation à découvrir la vie et la carrière des grandes divas arabes de 1920 aux années 1970. L’exposition s’appuie sur les portraits des légendes de l’âge d’or de la musique et du cinéma arabe et leur héritage dans la création actuelle. Du Caire à Beyrouth, du Maghreb à la France, voici mises en lumière des personnalités avant-gardistes, visionnaires, qui furent les voix et les visages du monde arabe. L’exposition explore le rôle des pionnières des années 1920 qui, portées par les mouvements féministes arabes, vont participer à la création des industries musicales et cinématographiques égyptiennes et libanaises appelées à inonder le monde arabe et les puissances coloniales. De l’âge d’or des comédies musicales produites par le « Nilwood » égyptien et ses actrices à la réputation internationale, aux monstres sacrés de la chanson que sont Oum Kalthoum, Warda, Feyrouz, Asmahan ou Dalida, l’exposition met en lumière la place des femmes dans la construction d’une identité arabe transnationale au xxe siècle. Ainsi, derrière l’image de ces divas, c’est également une histoire politique, sociale, intellectuelle et artistique qui se dessine.

L’Institut du monde arabe remercie chaleureusement les mécènes et partenaires de l’exposition Divas arabes :

 

 

 

Ainsi que Monsieur Philippe Ghanem

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris