سينما
Dans le cadre de l’exposition « Juifs d’Orient »

Esther

de Jacqueline Gozland
  • 22 January 2022
  • 18h
Esther

Une mère et sa fille, Esther et Déborah, au cours d’un repas de fête de Pourim, vivent une étrange soirée.

~~~~~~~~~~

Séance unique :

* Esther de Jacqueline Gozland, France, fiction, 1984, 13’
* Reinette l’Oranaise, le port des amours de Jacqueline Gozland, France, documentaire, 1991, 64’

 

شارك الصفحة
DR

Dans le cadre de l’exposition Juifs d'Orient

France, fiction, 1984, 13’

Scénario : Jacqueline Gozland
Image : Dominique Le Rigoleur
Son : Claude Bertrand
Montage : Dominique Auvray - Simone Bitton
Musique : Salim Hallali, Enrico Macias 
Interprètes : Isabelle Sadoyan, Grisha Huber

Producteur : LE GREC et Jacqueline Gozland  

 

Synopsis

Une mère et sa fille, Esther et Déborah, au cours d’un repas de fête de Pourim, vivent une étrange soirée. Invasion de l’espace par la nourriture, puis parcours onirique de la mère dont le point de départ est un film de la Tania, soirée des femmes qui débute les festivités du mariage de son neveu. Son voyage solitaire la ramène en un instant à sa vie antérieure : celle de l’Algérie. Le retour est violent. Déborah aussi le sait. 

Biographie

Née à Constantine en Algérie, Jacqueline Gozland fait des études supérieures d’histoire et de cinéma. Elle réalise et produit plusieurs longs et courts métrages fictions et documentaires, sélectionnés et primés dans de nombreux festivals nationaux et internationaux, dont Esther (1985), Amours éternelles (1987), Abdel et Marie (1987), Reinette l’Oranaise, le port des amours (1991), Les Gardiennes de la mémoire (2000), Et la vie continue (2002), Liberté Égalité Fraternité (2009), J’étais en prison et vous m’avez visité (2011), Mon histoire n’est pas encore écrite (2017).

En octobre 2021, elle est présidente du jury documentaire du 32ème Festival du film arabe de Fameck.

 

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris