أحداث جديدة
عروض

#ParvisEnScène : pour l’été 2020, le parvis de l’Institut du monde arabe se transforme en scène à ciel ouvert

#ParvisEnScène : pour l’été 2020, le parvis de l’Institut du monde arabe se transforme en scène à ciel ouvert

Dans le cadre de Culture en août, avec le soutien de la Ville de Paris et de la DRAC Ile -de-France, le parvis de l’IMA se transforme en scène à ciel ouvert du 25 juillet au 6 septembre.

شارك الصفحة

Réserver son billet

Entrée gratuite sur réservation

 

Nous invitons les personnes qui le souhaitent à apporter un coussin ou un siège pour plus de confort.


Août 2020, les théâtres et lieux artistiques ne peuvent plus recevoir de public dans des conditions normales. Les règles sanitaires nous demandent de patienter, et nous conduisent à inventer de nouveaux formats de représentations. Dans ce temps suspendu, la parole des artistes doit continuer à couvrir les espaces de la cité : s’installer au cœur de la ville, dans ses quartiers, dans ses lieux intimes ou grandioses, au plus près des habitants, mais en respectant la distanciation et les éléments barrières indispensables à notre époque.

Pendant tout l’été 2020, l’IMA accueille à titre gratuit des artistes pour des répétitions dans son bâtiment. Ils rencontrent les enfants et les jeunes qui viennent visiter l’Institut, pour développer les pratiques artistiques et culturelles qui sont au cœur de la médiation à l’IMA. En même temps, le parvis de l’Institut se transforme en scène à ciel ouvert pour accueillir, dans le cadre de Culture en août, avec le soutien de la Ville de Paris et de la DRAC Ile -de-France, des spectacles et des créations exceptionnels du 25 juillet au 31 août.

 

Au programme :

Christophe Raynaud de Lage

Dans la solitude des champs de coton

mis en scène par Roland Auzet.

Paris, un soir, deux femmes, différentes, où la question centrale du désir se joue. Un dialogue de deux solitudes enfermées par la question sous-jacente à tout échange : « Que me veux-tu ? ». Et d’obliger l’autre, par tous les moyens du discours, à se dévoiler, à répondre au manque fondamental, à cracher un peu de sa vérité… Chacune entend parfaitement ce que l'autre dit ou veut dire et si elles n'y répondent pas, ce n'est pas parce qu'elles ne comprennent pas, mais parce qu'elles refusent de faire le cadeau à l'autre de l'intelligibilité de sa pensée - ou de son désir.

Les 25, 26 et 27 juillet 2020
Plus d'informations

Mark Marborough / Smail Kanouté Daira

Variations sur les Mille et une nuits

de Smaïl Kanouté (danse), Clémence Azincourt (voix) et Baptiste Darsoulant (kora).

Conçu comme une série feuilletonnante reprenant les techniques du teasing et du cliffhanger déjà mobilisées par Shéhérazade pour tenir en haleine le sultan d'une nuit à l'autre, notre projet s'articule autour de 3 épisodes de 45 mn.

Les 30, 31 juillet et 1er août 2020  (Shéhérazade) |3, 4, 5 août 2020 (Aladin) | 7, 8  9 août  2020 (Sinbad le marin)
Plus d'informations

Yalla Bye

de et avec Cléa Petrolesi et Raymond Hosni.

Yalla Bye est un chassé-croisé entre Clea et Raymond. Lui, a quitté son pays pour vivre en France et pour échapper à la guerre. Elle, a choisi Beyrouth comme destination de vacances. Beyrouth, pour elle, c’est la ville de tous les possibles. Paris, pour lui, c’est la ville de toutes les opportunités. Chacun est en quête de ce qu’il n’a pas. Elle est allée chercher les bribes d’un élan brisé. Il cherche un endroit pour amarrer son rêve. Le fil de l’écriture est entre le rêve et l’histoire, entre le Liban et la France.

Les 20, 21 et 22 août 2020
Plus d'informations

Agathe Poupeney

Heroes, prélude

chorégraphie de Radhouane El Meddeb.

Heroes raconte d’abord l’histoire de leur corps et celle de leur rapport à l’art de danser. Je leur demande de se renouveler, d’assumer d’être des artistes qui inventent une danse sensible dialoguant avec le présent et la vie.

Radhouane El Meddeb

Les 5 et 6 septembre 2020
Plus d'informations

et à l'auditorium 

Ciné-IMA | Talking about trees

de Suhaib Gasmelbari
En partenariat avec le Collectif Home Cinéma

Ibrahim Shaddad, Suleiman Mohamed Ibrahim, Manar Al Hilo et Altayeb Mahdi sont amis depuis plus de quarante-cinq ans. Ils ont étudié le cinéma à l’étranger, dans les années 1960 et 1970. À leur retour au Soudan, en 1989, ils ont fondé le Sudanese Film Group.

Le 4 septembre 2020

Plus d'informations

 

Les spectacles Dans la solitude des champs de coton, Heroes, prélude et Les Mille et une nuits ont été réalisés avec le soutien de la Ville de Paris et de la Drac Ile-de-France.

 

مقال منشور في16/07/2020

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris