Rencontres & débats

Quel avenir pour la langue judéo-arabe ?

  • 20 janvier 2022
  • Jeudi : à 19 h
  •  
  • Salle du Haut-Conseil (niveau 9)
  •  
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
  •  
Quel avenir pour la langue judéo-arabe ?

Le judéo-arabe était naguère le reflet identitaire et social de la majorité des juifs du Machrek et du Maghreb. Survivra-t-il à la rupture des chaînes de transmission? Sophie Bessis et Jonas Sibony tentent de répondre à cette question.

Partager la page
Wikipedia / The 1906 Jewish Encyclopedia

Naguère, le judéo-arabe était le reflet identitaire et social de la majorité des juifs du Machrek et du Maghreb. Dans la chanson, la gastronomie, les fêtes de mariage ou les fêtes religieuses, l’arabe était le médium de communication et de transmission par excellence. Après le départ des juifs des pays arabes, le judéo-arabe ne s’est pas éteint, mais il a perdu progressivement de son aura dans le quotidien des juifs issus de ces pays, notamment des jeunes générations.
Aujourd’hui se pose cette question centrale : le judéo-arabe survivra-t-il à la rupture des chaînes de transmission ?  C'est à cette question essentielle que tenteront de répondre les invités de cette rencontre.

Avec : 

  • Sophie Bessis, auteure d’une quinzaine d’ouvrages portant sur l’histoire de la Tunisie, le féminisme, l’Afrique ou le Moyen-Orient. Elle vient de publier Je vous écris d'une autre rive. Lettre à Hannah Arendt (Elyzad), une missive dans laquelle elle relève les manques et les oublis de la philosophe à l’égard des Juifs d’Orient ;
  • Jonas Sibony, enseignant-chercheur en linguistique sémitique et dialectologie arabe, actuellement coordinateur du département d’études hébraïques de l’université de Strasbourg. Il enseigne depuis plus de dix ans dans les départements d’études hébraïques et arabes (INALCO, Universités de Paris 3 et Paris 4, Strasbourg).

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris