Rencontres & débats

La toile carcérale. Une histoire de l'enfermement en Palestine

  • 3 juin 2021
  • En ligne sur Facebook
  •  
  • Jeudi : 19h
  •  
La toile carcérale. Une histoire de l'enfermement en Palestine

Stéphanie Latte Abdallah vient de publier chez Fayard La Toile carcérale. Une histoire de l'enferment en Palestine. Cet essai, qui sera au centre du débat, jette une lumière crue sur la situation inhumaine des prisonniers Palestiniens, qu'il s'agisse de prisonniers politiques ou de simple citoyens. 

CONFÉRENCE EN LIGNE SUR FACEBOOK

Partager la page
Le centre d'incarcération israélien d'Ofer, Cisjordanie  © Christopher Michel Christopher Michel
Librairie-boutique

La toile carcérale : Une histoire de l'enfermement en Palestine

La toile carcérale : Une histoire de l'enfermement en Palestine

Dans les territoires palestiniens, depuis l'occupation de 1967, le passage par la prison a marqué les histoires personnelles et collectives. Depuis cette date, quelque 40 % des hommes palestiniens sont passés par les prisons israéliennes. Les arrestations et les incarcérations massives pour des motifs d'ordre politique ont installé ce que Stéphanie Latte Abdallah appelle une « toile carcérale », une détention suspendue.

L'ouvrage remarquable qui fait l'objet de ce débat permet de comprendre en quoi et comment le système pénal et pénitentiaire israélien est au centre du contrôle des Territoires palestiniens. Le texte s'appuie sur une enquête de plusieurs années au cours de laquelle plus de 350 longs entretiens ont été conduits. Elle est aussi étayée par des  archives et des documents juridiques. La trame narrative retrace l'histoire de cette toile carcérale et des vécus de l'enfermement, tout en emmenant le lecteur dans les pas de l'auteure et de son enquête.

Avec :

  • Stéphanie Latte Abdallah, historienne, politiste, chercheure au CNRS (CERI- SciencesPo), spécialiste du Moyen-Orient et des sociétés arabes. Ses recherches et sa formation se situent au croisement de plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales : histoire contemporaine, politologie, anthropologie, sociologie et littérature). Elle a publié plusieurs ouvrages, parmi lesquels Femmes réfugiées palestiniennes (PUF, 2006).
  • Aude Signoles, chercheuse associée à l’Iremam, maître de conférences en science politique depuis 2005, Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence (CHERPA) depuis 2012. Parmi ses ouvrages : Vivre sous occupation, quotidiens palestiniens (Ginkgo, 2012, avec V. Bontemps). 
  • Débat animé par Denis Sieffert, directeur de la rédaction de l'hebdomadaire Politis, auteur de Israël-Palestine, une passion française (La Découverte, 2004).

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris