Rencontres & débats

France-Algérie, les passions douloureuses

  • 6 mai 2021
  • Jeudi : 19h
  •  
  • Conférence en ligne sur Facebook
  •  
France-Algérie, les passions douloureuses

En juillet 2020, Emmanuel Macron commandait à Benjamin Stora un rapport sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie. Intitulé France-Algérie. Les passions douloureuses, ce rapport mêle enquête et travail historique sur les archives. Il est assorti de propositions audacieuses, pour une réconciliation saine et féconde des mémoires. Car selon l'historien, cette réconciliation se fera tôt ou tard, à petits pas.  

CONFÉRENCE EN LIGNE SUR FACEBOOK

Partager la page
Benjamin Stora © ActuaLitté ActuaLitté

En juillet 2020, Emmanuel Macron commandait à Benjamin Stora un rapport sur la mémoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie, ainsi que sur les moyens de favoriser une réconciliation entre la France et l'Algérie. L'historien s'est attelé à la tâche non seulement à partir de l'immense historiographie existante, à laquelle il a lui-même grandement contribué, mais aussi en rencontrant des dizaines d'interlocuteurs de tous bords. Pour tenter de rendre compte de cet archipel de mémoires aujourd'hui communautarisées, il ne fallait en effet écarter aucune catégorie d'acteurs : des combattants indépendantistes aux « pieds-noirs », des soldats français aux « harkis », des juifs aux Européens « libéraux », communistes ou partisans de l'Algérie française...

Benjamin Stora vient de publier les fruits de cette enquête mémorielle chez Albin Michel, sous le titre France-Algérie. Les passions douloureuses. Elle est suivie d'un certain nombre de propositions audacieuses, qui touchent aussi bien à la symbolique qu'à l'accès aux archives historiques, afin de reconnaitre afin de mieux connaitre et reconnaitre ces « passions douloureuses ».

Avec Benjamin Stora, historien et universitaire. Il a publié de très nombreux ouvrages sur la colonisation, la guerre d’Algérie, l’immigration maghrébine, dont plusieurs ont été rassemblés récemment (2020), sous le titre Une mémoire algérienne, dans la collection « Bouquins » publiée par Robert Laffont. Chez Albin Michel, il a codirigé avec Abdelwahab Meddeb en 2013 l’encyclopédie Histoire des relations entre Juifs et musulmans, et publié avec Alexis Jenni en 2016 Les Mémoires dangereuses. 

Rencontre animée par Naïma Yahi, historienne, déléguée générale de Pangée Network et directrice de l'association Remem'beur. 

Librairie-boutique

France-Algérie : les passions douloureuses

France-Algérie : les passions douloureuses

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris