Littérature et poésie

Une heure avec... Séance hommage à Mohammed Dib en direct sur Facebook

Les rencontres littéraires de l'IMA
  • 10 avril 2021
Une heure avec... Séance hommage à Mohammed Dib en direct sur Facebook

Tous les samedis de 16h30 à 17h30, un nouveau rendez-vous pour découvrir et entendre les auteurs arabophones et francophones, émergents et confirmés, venant ou parlant du monde arabe. Littérature, poésie, bande dessinée... autour de leur actualité ou d’une œuvre moins récente, c’est leur univers que l’IMA souhaite mettre en lumière. 

Partager la page

« Une heure avec... » / Les rencontres littéraires de l'IMA », c 'est une heure avec un auteur, en dialogue avec un modérateur, journaliste ou critique littéraire : Paula Jacques, Leïla Kaddour, Bernard Magnier, Francesca Isidori, Sylvie Tanette, Farouk Mardam-Bey..., et les lectures d’un comédien(ne). Le principe de la programmation étant de saisir l’opportunité du passage à Paris d’auteurs, pour leur proposer un lieu et un public où présenter leur actualité littéraire.

Samedi 10 avril 2021

Séance hommage à Mohammed Dib 

Né à Tlemcen en 1920, Mohammed Dib est l'une des figures majeures de la littérature algérienne de langue française. Son œuvre, traduite dans de nombreuses langues, compte une quarantaine d'ouvrages dans tous les registres (roman, nouvelle, poésie, théâtre, conte, essai). Il a reçu plusieurs distinctions, parmi lesquelles le Prix de l'Union de Ecrivains Algériens en 1966, le Grand Prix de la Francophonie en 1994, le prix Mallarmé en 1998. Mohammed Dib est décédé à La Celle Saint-Cloud en 2003.

Avec Abdelkader Djemaï

Abdelkader Djemaï est né en 1948 à Oran. Chevalier des Arts et des Lettres, ancien président du Prix Amerigo-Vespucci et lauréat de plusieurs prix littéraires, il est l'auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Il  a notamment écrit Camus à Oran (1996), Gare du Nord (2003), Zorah sur la terrasse, Matisse à Tanger (2010), La dernière Nuit de l’Emir (2012), Une ville en temps de guerre (2013), Histoires de cochons (2015), La vie (presque) vraie de l'abbé Lambert (2016), et Le jour où Pelé (2018).

Assia Dib

Fille aînée de Mohammed Dib, Assia Dib Chambon vit à Grenoble. Présidente de la Société internationale des amis de Mohammed Dib (SIAMD) dont les buts sont de diffuser l’œuvre de l’auteu auprès du public, notamment par les activités de son Comité scientifique, et d’apporter son concours aux initiatives de tout auteur, toute littérature, toute institution et toute activité ayant un lien avec sa vie et son œuvre.

Et Benaouda Lebdai

Benaouda LEBDAI est Professeur des Universités, auteur et chroniqueur littéraire. Spécialiste de littératures coloniales et postcoloniales, il a publié une soixantaine d'articles sur Chinua Achebe, V. S. Naipaul, J. M. Coetzee, Salman Rushdie, Winnie Mandela, Ngugi Wa Thiong’O, Kateb Yacine, Mohamed Dib, Rachid Boudjedra, Rachid Mimouni, Ayi Kwei Armah, Nadine Gordimer, Maïssa Bey, Assia Djebar, Albert Camus, Nina Bouraoui, Joseph Conrad et une dizaine d’ouvrages dont une biographie critique de Winnie Mandela.

Animé par Bernard Magnier

Journaliste, Bernard Magnier collabore à diverses revues et radios (RFI, France Culture). Il est également directeur de la collection Lettres africaines aux Éditions Actes Sud, conseiller littéraire du Tarmac et anime des stages de formation sur les littératures d’Afrique, du Maghreb, de la Caraïbe. Concepteur de diverses manifestations littéraires en France et à l’étranger, il est notamment programmateur du festival Littératures métisses depuis 1999.

Lu par Léon Bonnaffé 

Léon Bonnaffé  auteur et interprète, s’est notamment formé à l’École du Théâtre national de Strasbourg. Cet explorateur de formats novateurs s’est entre autres distingué avec Un Dimanche à..., balade littéraire vers un lieu tenu secret, une commande du Centre des Monuments nationaux et avec Un léger contretemps, spectacle seul en scène. Fin 2017, il écrit la fiction sonore Hasta Dente ! pour France Culture et la SACD.

Librairie-boutique

Avec le soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère sous l’égide de la Fondation de France 

« Les rencontres littéraires bénéficient du soutien de la Fondation Jean-Luc Lagardère qui réaffirme ainsi son engagement profond en faveur de la diversité culturelle. Depuis 2013, la Fondation Jean-Luc Lagardère est associée à l’Institut du monde arabe pour valoriser et diffuser en France la littérature arabe à travers un Prix qui récompense chaque année l’œuvre d’un écrivain ressortissant de la Ligue Arabe.

Avec le soutien de La SOFIA et de COPIE Privée

  

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris