Expositions

Le Monde arabe vu par ses artistes

Une sélection d’œuvres de 23 artistes de la Donation Claude & France Lemand
  • 2 octobre 2018 - 10 mars 2019
  • Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi : de 10h à 18h
  • Samedi, Dimanche, Jours fériés : de 10h à 19h
  •  
  • Musée (niveau 7)
  •  
  • Plein tarif : 8€
    Tarif réduit : 6€
    12-25 ans : 4€
  •  
Le Monde arabe vu par ses artistes

Une sélection au sein de la Donation Claude & France Lemand qui matérialise, à travers des œuvres exécutées sur les quarante dernières années, la vision du Monde arabe par des artistes, hommes et femmes, qui en sont issus.

Partager la page
 Etel Adnan, Paysage, 2014. Huile sur toile, 32 x 41 cm. © Donation Lemand / IMA
 Etel Adnan, Paysage, 2014. Huile sur toile, 32 x 41 cm. Donation Claude & France Lemand / IMA
Paul Guiragossian, Groupe familial, 1974. Huile sur toile, 100 x 99 cm. © Donation Lemand / IMA
Paul Guiragossian, Groupe familial, 1974. Huile sur toile, 100 x 99 cm. Donation Claude & France Lemand / IMA
Shafic Abboud, L’Aube, 2003. Huile sur toile, 105 x 120 cm. © Donation Lemand - IMA
Shafic Abboud, L’Aube, 2003. Huile sur toile, 105 x 120 cm. Donation Claude & France Lemand / IMA
Mohamed Khadda, Sahel sous le vent, 1989. Huile sur toile, 89 x 116 cm. © Donation Lemand / IMA
Mohamed Khadda, Sahel sous le vent, 1989. Huile sur toile, 89 x 116 cm. Donation Claude & France Lemand / IMA

Des œuvres exécutées entre 1969 et 2014

Cette  sélection matérialise, à travers des œuvres exécutées sur les quarante dernières années, la vision du Monde arabe par des artistes, hommes et femmes, qui en sont issus. Les œuvres choisies ont été exécutées entre 1969 et 2014 par des peintres, un sculpteur et deux photographes, appartenant à différentes générations. Le titre que chacun a donné à sa création renvoie à un lieu, des gens, une atmosphère… dans des styles contrastés, aux frontières de l’abstraction ou de l’hyperréalisme.
Ces multiples regards disent toute la diversité du Monde arabe : celle de ses territoires, celle de ses populations, celle de son imaginaire.
On y décèle également une liberté d’expression qui, au XXe siècle, fait éclore la modernité avec le recours à des techniques jusque-là ignorées des arts traditionnels : peinture de chevalet, sculpture en ronde-bosse, photographie.
Les œuvres choisies, dont certaines ne manqueront pas de surprendre, invitent à percevoir autrement le Monde arabe du demi-siècle écoulé, lumineux et vivant.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris