Cinéma
Dans le cadre du Printemps de la danse arabe

Au temps où les arabes dansaient

de Jawad Rhalib
  • 21 mars 2020
  • 19h
Au temps où les arabes dansaient

En cohérence avec les mesures annoncées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19, l'Institut du monde arabe annule ses activités et événements, et ferme ses portes au public, à compter du samedi 14 mars et jusqu'à nouvel ordre.

Nous vous remercions pour votre compréhension et vous tiendrons informés dans les meilleurs délais de la réouverture de l'Institut, et de la reprise de sa programmation.

 

En mêlant archives rares, témoignages d’artistes et mise en lumière de la haine intégriste envers les artistes, Au temps où les Arabes dansaient retrace le parcours épineux des artistes arabo-musulmans dans ce siècle du fascisme islamique...

Partager la page

Maroc/France/Égypte/Iran/Belgique, documentaire, 2018, 85’

Scénario : Jawad Rhalib
Image : François Schmitt
Son : Lionel Halflants
Montage : Stijn Deconinck
Montage son et mixage : Pierre Castin
Musique : Simon Fransquet

Producteur : Nourdin Rhaleb, Bart Maes, Jawad Rhalib

 

Synopsis

L’intégriste n’aime pas la vie. Pour lui, il s’agit d’un éloignement de Dieu et du paradis céleste, avec ses fleuves de lait au goût inaltérable, ses rivières de vin, ses délices et ses vierges. La vie est le produit d’une anarchie et cette anarchie est l’œuvre de l’artiste.

En mêlant archives rares, témoignages d’artistes et mise en lumière de la haine intégriste envers les artistes, Au temps où les Arabes dansaient retrace le parcours épineux des artistes arabo-musulmans dans ce siècle du fascisme islamique.

Biographie

Auteur et cinéaste belge connu pour son cinéma engagé, Jawad Rhalib axe son travail sur une observation et une dénonciation sans concession des tares et des ravages politiques, économiques et religieux sur nos sociétés. Il écrit et réalise des courts, moyens et longs métrages de fiction et des longs métrages documentaires. Ses documentaires El Ejido, la Loi du Profit, Les Damnés de la Mer, Le Chant des Tortues, Les Hirondelles de l’amour et Au temps où les arabes dansaient, Au temps où les Arabes dansaient ont été sélectionnés en compétition dans de prestigieux festivals. En 2014, il réalise son premier long métrage de fiction 7, rue de la folie, une comédie noire qui explore la dictature du patriarcat, puis son deuxième, Insoumise, qui traite de la révolte des saisonniers quant à l’exploitation des propriétaires terriens.

Jawad Rhalib est actuellement en post-production de son prochain long métrage documentaire The Pink Revolution et en écriture de son prochain long métrage fiction Amal.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris