Joanna Starck, finaliste du Tremplin jeunes graphistes IMA 2016

L'art de marier l'écran et le papier

Publié par Brigitte Nérou | Le 24 Novembre 2016
Affiche de Joanna Starck pour l'expo Aventuriers des mers à l'IMA
Joanna Starck

Un diamant d’imagination, irisé de curiosité et serti d’élégance : Joanna Starck sort tout juste, dûment diplômée, de l’ESAG Penninghen, section « Direction artistique en arts graphique et design numérique ». Mais cette joaillière du design a déjà à son actif de petits bijoux de créativité dans son domaine de prédilection : le lien entre éditions papier et numérique.

Partager la page
Readability diplôme ENSAG Penninghen Joanna Starck
Joanna Starck
Affiche de Joanna Starck pour l'expo Aventuriers des mers à l'IMA
Joanna Starck
FreePress hommage à la presse underground  par Joanna Starck
Joanna Starck
Inciter à trouver, un projet éditorial de Joanna Starck
Joanna Starck

Readability, titre du diplôme de fin d’études de Joanna Starck, donne le ton : elle l'a présenté comme « une base de données dotée d’un programme qui permet de consulter selon certains critères de lecture une centaine d’œuvres de la littérature classique française et étrangère ». Mais c’est aussi un outil qui bouscule la place de chacun, transformant le lecteur en acteur, voire en auteur, car « ce projet est aussi un questionnement sur la désacralisation de l’œuvre littéraire et sur le travail d’écriture ».

Affiches aléatoire pour le darkweb par Joanna Starck Joanna Starck

Les coréalisations de la jeune designer, à découvrir sur son site www.joanna-starck.com, puisent à la même veine. De la fantaisie, beaucoup. Un spectre à 180°, qu’il s’agisse du support (papier-digital, édition papier, numérique) ou de la thématique abordée (du roman classique à la presse underground), à l'image de cette affiche aléatoire symbolisant une connexion sur le darkweb, issue d'une série réalisée en collaboration avec Charlotte Lakshmanan et Julie Ooghe-Tabanou. Sans oublier une impeccable élégance, toujours.

Vous sentez-vous une âme d’affichiste ?
Pas particulièrement, encore que ce soit un support très intéressant, que j’aime travailler. Ce qui m’intéresse avant tout, c’est l’édition, c’est-à-dire la création de livres en leur entier : concept, maquette intérieure, système de couverture etc., notamment dans le domaine de l’art et de la culture. Et tout particulièrement le lien entre édition papier et édition numérique.
Je suis néanmoins d’une nature curieuse. D’autres domaines m’intéressent donc également comme l’identité de marque, la signalétique, le webdesign, etc.

Projet d'éditions classiques par Joanna Starck
Joanna Starck
Projet d'éditions classiques par Joanna Starck
Joanna Starck
Projet d'éditions classiques par Joanna Starck
Joanna Starck
Projet d'éditions classiques par Joanna Starck
Joanna Starck

Etes-vous plutôt papier-crayon ou PAO ?
L’apparition de la PAO a transformé la façon de travailler, et sans nul doute permis d’accélérer la vitesse de production. Dans le domaine de l’édition, cela a pu donner naissance à l’édition numérique, ce qui a du coup amené les graphistes à se confronter à de nouvelles problématiques qui n’existaient pas avec les supports papier.

Quant au processus créatif, je commence à produire une image une fois que j’ai l’idée et le visuel que je souhaite réaliser en tête, puis j’effectue des croquis pour mes compositions. C’est ensuite seulement que je passe sur ordinateur.

La designer Joanna Starck
Affiche de Joanna Starck pour le Tremplin jeunes graphistes IMA 2016 Joanna Starck

Le bilan de votre participation au Tremplin Jeunes graphistes de l’IMA ?
J’y avais participé car je démarre en freelance : cela aurait pu être un beau premier contrat avec une grande institution. Et puis j’ai dû me bagarrer avec une difficulté spécifique : créer une affiche pour l'exposition Aventuriers des mers qui parle à la fois à des enfants qui ne savent pas encore lire et à des adultes.
Au final ? Un peu d’amertume : le Tremplin était à la base exclusivement ouvert à des étudiants issus de Penninghen et des Arts déco. Or, le gagnant n’est sorti d’aucune de ces deux écoles ! Un premier aperçu des appels d’offre et du marché du travail pas franchement positif…

Brigitte Nérou, rédactrice en chef du blog de l'IMA
Brigitte Nérou Avec plus de quinze ans d’expérience dans l’édition, Brigitte a rejoint l’Institut du monde arabe en 2003 comme secrétaire de rédaction du magazine Qantara . Elle prend à présent la... Lire la suite
Partager la page

À propos de ce blog

Bienvenue sur le blog de l’Institut du monde arabe, lancé en octobre 2016.

Son but : donner la parole aux passionnés du monde arabe dans et hors de l’institution. Retrouvez les coups de cœur des équipes (livres, cinéma, musique, expos…), les portraits de personnalités, les regards d’intervenants sur des questions historiques, sociologiques, artistiques… Promenez-vous dans les coulisses de l’institution et des événements et suivez les actualités de la présidence de l’IMA.

La rédaction invite experts et amateurs, tous passionnés, à s’exprimer en leur nom sur toutes les facettes du monde arabe.

Jack Lang sur le blog de l'Institut du monde arabe
Présidence Publié par Jack Lang | le 10 octobre 2016

Un blog pour l'IMA !

Jack Lang, Président de l'Institut du monde arabe, présente les ambitions du tout nouveau blog...

Lire la suite
rss

Instagram

Rejoignez-nous sur :

Archives

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris