Spectacles
Week-end Tunisie

Sonorités rock et tradition tunisienne avec Sabry Mosbah

Première partie : présentation de Walid Ben Selim et d’Alchimix, finalistes du prix Musiques d’Ici 2018
  • 21 octobre 2018
  • Dimanche : à 17h
  •  
  • Auditorium (niveau -2)
  •  
  • Plein tarif : 20 €
    Tarif réduit, adhérents IMA/SAIMA : 16 €
    Moins de 26 ans : 12 €
  •  
Sonorités rock et tradition tunisienne avec Sabry Mosbah

De par son style rock et ses textes poignants, Sabry Mosbah s'est imposé comme l'un des plus brillants représentants de la chanson tunisienne actuelle.

Partager la page
Sabry Mosbah © Tom Payeur Sabry Mosbah Tom Payeur

Première partie : présentation de Walid Ben Selim et d’Alchimix, finalistes du prix Musiques d’Ici 2018 

Dans le cadre du Prix des musiques d’ici du festival Villes des musiques du monde

Le festival Villes des musiques du monde mène, à travers un dispositif de repérage et d’accompagnement de nouveaux talents, une action concrète qui redonne toute leur place aux musiques de nos mondes tout en luttant contre certaines formes d’exclusion.

Le terme « musiques d’ici » renvoie à celui de « musiques du sol » : celles qui, venues d’ailleurs, se sont implantées ici. Elles ont été portées par ces voyageurs, ces migrants qui ont de toujours traversé l’Histoire de France. Des « musiques du sol » qui renvoient à la notion de droit du sol, à laquelle nous substituons celle de « droit du son » !

Lors de cette soirée, deux des huit finalistes, retenus par le jury du prix Musiques d’Ici, donneront à entendre plusieurs de leurs chansons.

 

 

Deuxième partie : Sonorités rock et tradition tunisienne avec Sabry Mosbah

 

Sabry Mosbah (chant, arrangements), Imed Rezgui (percussions), Nada Mahmoud (guitare et luth) Emrah Kaptan (basse) et Benjamin Farrugia (batterie)

Né au sein d’une famille d’artistes, Sabry, après des débuts comme technicien du son, arrangeur musical et régisseur, se fait remarquer en 2010 comme guitariste du trio qu’il forme avec le oudiste Fadhel Boubaker et le chanteur Fahmi, en remettant au goût du jour une chanson populaire tunisienne, « Madhlouma ». De sa rencontre avec le slameur tunisien Hatem Karoui naîtra le spectacle « Kif Kif », donné notamment à l’Olympia. En 2015, il lance sa chaîne YouTube ; son titre « Mansi’t » lui vaut un grand retentissement sur les réseaux sociaux, en Tunisie comme en France. En 2016, on le retrouve dans un clip promotionnel tourné par l’Office national du tourisme tunisien ; il y reprend une célèbre chanson de son père, « Ya Tounes El Kadhra ». 2017 voit la sortie de son premier album, Asly (Mes racines). Il y fait état, en dialecte tunisien, de ses influences musicales multiples, celles du patrimoine tunisien de son enfance et des sonorités rock et folk.

Sabry Mosbah, triple lauréat au Journées musicales de Carthage en 2016 a bénéficié d’un accompagnement artistique par Ville des musiques du monde et Accords croisés.

 

 

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris