Spectacles

Salim Fergani | Nouba Maya

Dans le cadre des Arabofolies, festival musical, des arts et des idées
  • 8 juin 2019
  • Samedi : 20 h
  •  
  • Auditorium (niveau -2)
  •  
  • Plein tarif : 22€
    Traif réduit : 18€
    -26ans : 12€
  •  
Salim Fergani | Nouba Maya

Le maalouf de père en fils 

 

Partager la page
Marie Noëlle Robert

Mohammad Tahar Fergani (1928-2016) fut sans nul doute le plus grand chanteur au xxe siècle de malouf, un art savant et populaire hérité de l’Andalousie arabe. Tahar était le fils de Hamou Fergani (1884-1972), chanteur réputé de hawzi, un dérivé de la musique arabo-andalouse.  Ces dernières décennies, c’est leur fils et petit-fils Salim Fergani, né en 1953 à Constantine,  qui perpétue l’héritage familial avec brio.

Maître à la voix chaude, Salim sera ici accompagné de sept musiciens de Constantine  et trois de France, et rendra un hommage émouvant à son père en interprétant dans son intégralité la nouba Maya, une pièce maîtresse du raffinement arabo-andalou, dont les thèmes poétiques et lyriques sont le vin euphorisant, la félicité que fait naître la nature, l’amour courtois et le chagrin à la séparation, le regret d’une nuit de jouissance.

Autour de Salim Fergani (direction artistique, oud et chant solo) : Abdelkrim Fergani (timbalettes, naggarat), Mourad Fergani (guitare), Mabrouk Aissaoui (cimbalettes), Abdelhakim Benchefra (kanoun), Mohamed Benhamida (mandoline), Zeineddine Bouaziz (flûte-nay), Rabah Chaim (derbouka), Abdelmajid Mekki (tambourin), Malik-Ali Chalane et Nabil Taleb (violon). Reprise des chœurs par l’ensemble.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris