Rencontres & débats

L'urgence des écoles francophones au Moyen-Orient

  • 21 mars 2019
  • Auditorium (niveau -2)
  •  
  • Jeudi : 19h
  •  
  • Entrée libre dans la limite des places disponibles
  •  
L'urgence des écoles francophones au Moyen-Orient

Dans un Moyen-Orient en ébullition, près de 400 000 élèves continuent à étudier en français dans des établissements chrétiens francophones, témoignant au quotidien d’un possible vivre ensemble.
En partenariat avec L’Œuvre d’Orient et le quotidien « L’Orient-Le Jour »

Partager la page

Au Moyen-Orient, les enjeux portés par les écoles francophones chrétiennes sont plus que jamais vitaux pour l’avenir d’une région où les structures éducatives publiques sont structurellement faibles. Près de 400 000 élèves, chrétiens et musulmans, riches et pauvres, étudient en effet dans ces établissements de bon niveau où les élèves, outre une éducation de qualité en langue française, apprennent à vivre en paix et font l’apprentissage d’une cohabitation paisible.

Aujourd’hui, les établissements chrétiens francophones du Moyen-Orient sont dans une situation périlleuse. En Syrie, en Irak, les effectifs ont diminué du fait des guerres. Au Liban, leur équilibre financier est menacé par une nouvelle réglementation salariale. Partout manquent des postes de professeurs de français.

Malgré ces difficultés, ces écoles poursuivent leur mission, développant des pédagogies novatrices, accueillant tous les enfants, y compris ceux qui souffrent de handicaps.

Ces écoles, qui forment le socle de la francophonie, constituent un terreau unique pour former une jeunesse qui puisse résister à l’ignorance et porte des valeurs qui sont les nôtres : la liberté, l’égalité, la fraternité, la distinction entre le religieux et le politique, l’égale dignité des hommes et des femmes. La France doit continuer à les soutenir.

Avec : 

  • Maha Majeed El Haidar, universitaire et diplomate irakienne, docteur en histoire (Sorbonne Paris IV) ;
  • Marlène Naguib, professeur de français au Caire ;
  • Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de L’Œuvre d’Orient ;
  • Charles Personnaz, chargé de mission à l’Œuvre d’Orient, chargé d’une mission par le président de la République sur le soutien de la France au réseau éducatif des communautés chrétiennes.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris