Cinéma

Damas, au péril des souvenirs

de Marie Seurat
  • 24 octobre 2017
  • 19h
  • Mardi : 19h
  •  
  • Auditorium (niveau -2)
  •  
Damas, au péril des souvenirs

Marie revient en Syrie où elle est née, après un long exil. Elle veut acheter une maison...

Partager la page
DR

Dans le cadre de l’exposition Chrétiens d’Orient, Deux mille ans d’histoire

France/Syrie, documentaire, 2012, 62’

Scénario : Jacques Fieschi, Marie Seurat
Image : Joude Gorani, Jérôme Almeras
Son : Moncef Taleb, Ghanem El Mir, Guillaume Valeix
Montage : Ermanno Corrado
Musique originale : Octave Lissner – « Cotton Flower »-Moriarty par Zalfa Seurat et Marc Codsi

Production : Les Films d’Ici

 

Synopsis

Marie revient en Syrie où elle est née, après un long exil. Elle veut acheter une maison dit-elle, croit-elle.
Ce retour fait resurgir son histoire face à la grande. Sa voix court sur les images, comme une lettre adressée à son mari, Michel Seurat, assassiné au Liban il y a trente ans. À l’Histoire du pays se mêlent souvenirs d’enfance et d’amour à l’aune des événements d’aujourd’hui.

Biographie

Née à Alep en Syrie en 1949, Marie Seurat y vit dix-sept ans, dans une famille chrétienne d’Orient qui a subi un exil après l’autre. Elle émigre au Liban avec sa famille en 1965. Elle rencontre Michel Seurat en 1975 et s’installe avec lui à Damas. Après son assassinat en 1985, elle quitte le Liban pour vivre à Paris.
En 1988, elle publie Les Corbeaux d’Alep et prépare son premier documentaire, Retour à Alep, pour Arte. Elle publie Un si proche Orient (1991) Mon royaume de vent (1994), Salons coton révolutions (1995) et Une étoile filante (1998).
En 2012, elle réalise Damas, au péril des souvenirs.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris