Spectacles
Printemps de la danse arabe

Danya Hammoud | Cláudia Dias | Fouad Boussouf

À l'Atelier de Paris / CDCN - JUNE EVENTS
  • 5 juin 2019
  • Mercredi :
  •  
  • Atelier de Paris-CDCN
  •  
  •  
Danya Hammoud | Cláudia Dias | Fouad Boussouf
Une soirée en double programme : Présentation d’une étape de travail de travail de Continent (titre provisoire) de Danya Hammoud et Näss [les gens] de Fouad Boussouf
Partager la page
Nancy Naseraldeen

Présentation d’une étape de travail de Sérénités, Danya Hammoud

« Trois femmes liées par une partition sont en déplacement permanent, dans une migration qui produit des traces. Chaque étape transforme la suite, chaque événement sera aperçu sous l’angle du détail et de la décortication. Dans notre quête commune, le bassin est le lieu de l’évènement. Le bassin, qui a toujours été au centre de ma recherche, est exploré en tant qu’organe, muscle, os, liquides, tissus, mais aussi en tant qu’un espace potentiel de vie. Ce qu’on partage c’est un état d’être » (Danya Hammoud).

Distribution

Création : Danya Hammoud (Association L’Heure en Commun)

Avec : Yasmine Youcef, Ghida Hachicho et Danya Hammoud

Accompagnatrice : Marion Sage

Co - production :

  • La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie. France
  • Programme Etape Danse, initié par l’Institut français d’Allemagne - Bureau du Théâtre et de la Danse, en partenariat avec la Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, le théâtre de Nîmes-scène conventionnée d’intérêt national –  Art et Création danse contemporaine, la Fabrik Potsdam, avec l’aide de la DGCA - ministère de la Culture et de la Communication, et de la Ville de Potsdam
  • deSingel, Anvers, Belgique
  • Moussem, Bruxelles. Belgique
  • Atelier de Paris-CDCN, France
  • Avec le soutien de la Cité internationale des arts dans le cadre du programme de résidences de l’Institut français, avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du Ministère de la Culture.
Alipio Padilha

Mardi, tout ce qui est solide fond dans l’air, Cláudia Dias

Mardi, tout ce qui est solide fond dans l’air s’inscrit dans le cadre d’un projet de sept ans (2015-22), Seven years Seven pieces, contre l’idée d’un avenir absent ou précaire, minutieusement établi année après année. Après Monday : Watch out for the right ! (Lundi : Attention à droite !), la ligne conductrice de ce nouvel opus créé en 2017 à Lisbonne est l’histoire d’un garçon de dix ans dont les grands-parents ont été expulsés de Palestine, puis du Liban et qui voyagent de Syrie jusqu’en Italie. 

Distribution 

Concept et direction Cláudia Dias
Artiste invité Luca Bellezze
Texte Cláudia Dias
Performeurs Cláudia Dias e Luca Bellezze
Regard extérieur – Seven Years Seven Pieces Jorge Louraço Figueira
Scénographie et lumières Thomas Walgrave
Animation Bruno Canas

Sur une proposition du Théâtre Municipal de Porto

Avec le soutien de O Camões - Centre culturel portugai

Charlotte Audureau

Näss [les gens], Fouad Boussouf

Sept hommes exaltent la puissance du collectif dans une danse intense et acrobatique. Leur moteur ? Le rythme ! Incessant, obsédant, il fait surgir l’ébullition et insuffle l’énergie aux corps. Näss est un dialogue entre les danses et musiques traditionnelles d’Afrique du Nord, qui ont bercé l’enfance du chorégraphe, et leur réécriture à l’aune des cultures urbaines qu’il a découvertes et embrassées en France.

À la lisière entre le profane et le sacré, entre la modernité effrénée et l’attachement aux rites qui lui font encore rempart, Näss ose et confronte ces états de corps contradictoires, affirme le syncrétisme de la dimension populaire et urbaine de la danse hip-hop. Elle interroge ses racines et propose de les replacer dans son cheminement jusqu’à nos pratiques actuelles. Les cadences des danses traditionnelles marocaines et le mysticisme de la tradition Gnawa ont été des sources d’inspiration essentielles. Näss revêt donc une dimension universelle, la quête permanente des hommes vers un ailleurs, spirituel ou physique avec comme langage commun le rythme, celui qui unit et déplace les corps.

Distribution

Assistant chorégraphe : Bruno Domingues Torres

Interprètes : Elias Ardoin, Sami Blond, Mathieu Bord, Maxime Cozic, Loïc Elice, Justin Gouin, Nicolas Grosclaude

Création lumière : Fabrice Sarcy

Costumes et scénographie : Camille Vallat

Création sonore et arrangements : Roman Bestion

Photos : Charlotte Audureau            

Vidéo : Floriane Pinard

Chargée de développement et de diffusion : Petya Hristova

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris