Spectacles

Danse | Yvann Alexandre | Selim Ben Safia

Dans le cadre du festival Arabofolies, festival musical, des arts et des idées
  • 20 octobre 2020
  • Mardi : 20h
  •  
  • Auditorium, niveau -2
  •  
  • Plein tarif : 20€
    Adhérent IMA : 16€
    -26 ans : 12€
    Pass pour les 4 soirées : tarif unique 40€
  •  
Danse | Yvann Alexandre | Selim Ben Safia

Quand la danse devient langue commune, fédératrice, de la Tunisie au Canada, en passant par la France et l’Algérie : une soirée en trois temps. 
Spectacle initialement programmé dans le cadre du Printemps de la danse arabe 2020

Partager la page

RE/SOURCES / Compagnie yvann Alexandre dans le cadre de la Petite Université de la Danse, 2019 (20 min)

Initié en mars 2019 à Tunis, RE/SOURCES est le fruit d’une rencontre artistique et humaine entre le chorégraphe yvann Alexandre et de jeunes danseurs tunisiens et algériens. De cette semaine de transmission et d’échanges est née une chorégraphie instinctive et forte qui s’attache à questionner ce qui nous déplace en tant qu’individu, nos migrations physiques et imaginaires.

FC Photography

 

Archipel

Archipel est un outil complémentaire, exemplaire et majeur en ce qu'il rapproche non seulement des artistes, œuvre à la mobilité, à promouvoir le spectacle vivant en théâtre et en danse, s’autorise à expérimenter les actions innovantes, développe l’accès à la culture et, tout en en accompagnant la transmission et la création, soutient également les territoires en rapprochant les cultures.

Distribution

Conception et chorégraphie : yvann Alexandre

Interprètes : Amine Mazhoud, Hazem Chebbi, Mokthar Hocine, Feteh Khiari, Salim Mabrouk, Claire Pidoux et Marie Viennot

Production : association C.R.C. compagnie yvann alexandre

Partenaires : Théâtre El Hamra, Al Badil, Centre théâtral arabo-africain

Soutiens : Institut français de Tunis

Origami, Le Trio, Compagnie yvann Alexandre, 2018

« Origami Miniatures est une pièce de corps, ce sont eux qui racontent le fil sur scène dans un format très épuré. Déracinement, de la poussière, une énergie d’urgence, frontale et élégante à la fois, Origami Miniatures est une pièce riche de ses contrastes qui convoque les corps, puissants et délicats, et au même titre que le cérébral. Une dualité qui se loge dans toutes les couches, multiples, de la pièce, qui symbolise tout l’univers du chorégraphe » (yvann Alexandre).

Thierry Peeters

 

Yvann Alexandre 

Né à La Roche-Sur-Yon en 1976, Yvann Alexandre débute en amicale laïque, au conservatoire de sa ville de naissance. Il poursuit son parcours à La Rochelle puis à Montpellier au sein d’Epsedanse et bénéficie du soutien du CCN de Montpellier. A dix-sept ans, il compose ses premières pièces et crée sa compagnie en 1993. En plus de ses créations, présentées sur les scènes et festivals en France et à l’étranger, il est également l’invité des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris, de Québec et Montréal. En 2019, la compagnie prend la direction artistique du Théâtre Francine Vasse à Nantes avec un projet de théâtre partagé : Les Laboratoires Vivants.

Distribution

Conception et chorégraphie : yvann Alexandre

Interprètes : Anthony Cazaux, Fabrizio Clemente, Marie Viennot

Création et régie lumière : Jérémie Guilmineau

Création sonore : Jérémie Morizeau

Régie sonore : Christophe Sartori

Conseiller musical : Jean-Louis Moissonnié

Attachée de production : Louisiane Pasquier

Production : association C.R.C. - compagnie yvann alexandre

Coproduction : Université d’Angers

En collaboration avec : Centre des Monuments Nationaux – Monuments en mouvement, Collégiale Saint-Martin Angers

Partenaires : Le Pont Supérieur et Théâtre Francine Vasse Nantes, CCN de Nantes, PadLOBA Angers, et le Centre hospitalier intercommunal Lys Hyrôme Vihiers

Soutiens : État – DRAC des Pays de la Loire, Région Pays de la Loire, Département de Maine-et-Loire, Ville de Nantes.

Chawchra, Selim Ben Safia, 2019, 35 min

Selim Ben Safia et Marwen Errouine interrogent ici le sens même de la création artistique.

Dans un contexte sensible, ils questionnent l’artiste et son rôle, ainsi que sa capacité à rester intègre, fidèle à ses idées dans cet acte créatif. En tant que chorégraphes et en tant que tunisiens, ils ont été touchés par les événements survenus dans le monde arabe, mais aussi par leur exposition médiatique et par les appropriations politiques qui s’en sont suivies. Ils se sont aussi sentis ébranlés par les trop nombreuses récupérations artistiques, visibles que l’on retrouve un peu partout à l’heure actuelle sur la scène culturelle européenne. De cet inconfort est né une question, celle de la réaction à adopter face à ces propositions.

Tiffany Duprès

 

Selim Ben Safia (Tunisie)

Chorégraphe et danseur franco-tunisien, Selim Ben Safia se forme à la danse Hip Hop au Sybel Ballet Théâtre de Tunis et intègre ensuite le Centre Méditerranéen de Danse Contemporaine, entamant sa collaboration avec le chorégraphe Imed Jemaa. Dès 2010, il chorégraphie plusieurs pièces, s’intéressant à l’occupation de l’espace par le corps et portant un intérêt particulier à l’artiste qui se trouve en chacun. Il met en scène de jeunes danseurs, des circassiens, des acteurs et des amateurs.

Parallèlement, il se forme au Centre Chorégraphique National de Montpellier et crée Underground Skills, sa compagnie de danse contemporaine. Conscient de la difficulté de créer en Tunisie et des pressions sociales qu’y subissent les danseurs et soucieux de l’avenir du métier, il initie en 2014 le festival « Hors-Lits Tunis », la première version Tunisienne d'un concept international qui veut rapprocher la danse et le public, en plein coeur de la Médina. En 2017, il crée la compagnie Al Badil – l’alternative Culturelle, une association qui aspire à démocratiser la culture et à en faire un facteur de développement économique.

Distribution

Chorégraphie et interprétation : Selim Ben Safia et Marwen Errouine

Création Lumière : Jérome Bertin

Musique : Sacha Loupe

Texte : Grand Soir

Production : Association Al Badil

Co-production : Théâtre de l’Opéra de la Cité de la culture - Pôle Ballet et arts chorégraphiques, Arab Fund For Art and Culture - AFAC

Soutiens : Afrikayna, Micadanses Paris, Cie Dyptik, Institut français de Tunis

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris