Rencontres & débats

Le roman du canal de Suez

  • 17 mai 2018
Le roman du canal de Suez

Quels sont les ressorts et les dynamiques du grand récit mythique national qui s’est construit autour du canal de Suez ?

Partager la page

Dans le roman égyptien moderne, toute une trame faite de luttes, de réappropriation identitaire et de gloire s’est construite autour du canal de Suez. De Naguib Mahfouz à Gamal Ghitany en passant par Sonallah Ibrahim ou Edward El Kharrat, nombreux sont les écrivains à en avoir fait un symbole, voire l’incarnation d’un véritable héros de roman.

Avec :

  • Khaled Osman, d’abord connu comme traducteur littéraire de l'arabe vers le français, également auteur de deux romans publiés chez Vents d'ailleurs : Le Caire à corps perdu (2011) et La Colombe et le moineau (2016).  
  • Robert Solé, journaliste, romancier et historien spécialiste de l'Égypte, auteur de nombreux romans et essais dont Le Tarbouche (Seuil, 1996), Dictionnaire amoureux de l’Égypte (Plon, 2002), Ils ont fait l’Egypte moderne (Perrin, 2017).
  • Fawwaz Traboulsi, professeur associé à l'université libano-américaine de Beyrouth, auteur d’une dizaine de livres dont A History of Modern Lebanon (Pluto Press, 2007) et traducteur vers l’arabe des œuvres de Karl Marx, Antonio Gramsci, Isaac Deutscher et Edward Said.

Débat animé par Paula Jacques, animatrice et productrice de radio, figure de France Inter. Également écrivaine, elle a reçu le prix Femina en 1991 pour Déborah et les Anges dissipés, et fait partie du jury depuis 1996.

Librairie-boutique

Le Caire à corps perdu

Le Caire à corps perdu

Librairie-boutique

Au moins il ne pleut pas

Au moins il ne pleut pas

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris