Rencontres & débats
Jeudis de l'IMA

La guerre de 1914-1918 en Orient, quel héritage, quelle mémoire?

  • 18 janvier 2018
La guerre de 1914-1918 en Orient, quel héritage, quelle mémoire?

Avec cent ans de recul, que nous a légué l’immense bouleversement géopolitique consécutif à l’issue de la Grande Guerre ?

Partager la page
Faiçal et Lawrence à la conférence de paix de Paris, 1919 © Common Wikipédia L'émir Fayçal au côté du colonel Lawrence à la conférence de paix de Paris, janvier 1919. commons.wikimedia.org

La Première Guerre mondiale a abouti au démantèlement de trois empires – la Russie tsariste, les Empire austro-hongrois et ottoman –, au partage du Proche-Orient entre Français et Britanniques, à la naissance des Etats tels que nous les connaissons aujourd’hui et à la déclaration Balfour sur la création d’un Foyer national juif. Cent ans plus tard, que conserve-t-on en mémoire de ces événements en France et dans le monde arabe ? Que reste-t-il de cet héritage ? Est-ce ce découpage qui est à l’origine de l’instabilité de la région ?

Avec :

  • Henry Laurens, historien, professeur au collège de France.
  • Dominique Trimbur, historien, chercheur associé au Centre de recherche français à Jérusalem, coordinateur du dossier « L’Orient dans la guerre de 1914-1918 » publié sur le site d’Orient XXI.
  • Laurence De Cock, professeure d’histoire-géographie en lycée, chercheuse en histoire de l’éducation.
  • Débat animé par Alain Gresh, spécialiste du Proche-Orient, directeur du site Orient XXI, notamment auteur de De quoi la Palestine est-elle le nom ? (Les Liens qui libèrent, 2010) et d’Un chant d’amour. Israël-Palestine, une histoire française (avec Hélène Aldeguer, La Découverte, 2017).

En coordination avec le site Orient XXI

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris