Qantara n° 102 : Quand l'Angleterre a inventé le Moyen-Orient

sciences humaines

Zabbal, François (Rédacteur en chef) - Institut du monde arabe
Date de parution : 01/01/2017 , Dimensions : 280x210

7,50 €

Description

Dossier spécial : Quand l'Angleterre inventait le Moyen-Orient Pour une fois unanimes, les médias occidentaux et arabes s'accordaient récemment pour désigner les coupables des malheurs du Moyen-Orient actuel. En 1916, deux diplomates, le Français François Georges-Picot et l'Anglais Mark Sykes, traçaient au crayon dans le plus grand secret sur une carte de la région, les zones d'influence qu'ils entendaient s'octroyer à la fin de la guerre. Ce dossier de Qantara révèle une réalité quelque peu différente : l'invention du Moyen-Orient par les Anglais. Tracer des frontières ne suffit pas, il faut bâtir des ةtats et, surtout, inventer une nation à laquelle adhèrent les élites et de larges couches de la population. L'entre deux-guerres a vu la mise en place de plusieurs ةtats nations dont les plus légitimes en apparence à l'aune de l'idéologie panarabiste, la Syrie et l'Irak, semblent bien en mal de recoller leurs morceaux. En tout cas, le Moyen-Orient, celui des Britanniques comme celui des Américains, est bel et bien mort.

Dimensions :

280x210
Nos équipes vous préparent une belle surprise! En attendant nous vous informons que vos commandes seront indisponibles pendant quelques jours, merci pour votre patience.

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris