Performances
Voix de femmes

Al Atlal, chant pour ma mère

avec Nora Krief
  • 9 March 2018
  • Friday : 20h00
  •  
  • Auditorium (niveau -2)
  •  
  • Tarif plein : 26€
    Tarif réduit : 22€
    Moins de 26 ans : 12€
  •  
  • Réservation sur place, par téléphone au 01.40.51.38.14 ou en ligne (frais supplémentaires)
Al Atlal, chant pour ma mère

S’articulant autour d' « Al-Atlal » (Les ruines), la chanson la plus célèbre et sans doute la plus poignante du répertoire d'Oum Kalsoum, une création de Norah Krief chantée et parlée. L'artiste s’y adresse à sa mère et, par extension, à l’exil qui peut être indirectement éprouvé par chaque enfant d’immigrés.

Share the page
Norah Krief. Jean-Louis Fernandez

S’articulant autour de la chanson Al-Atlal (Les ruines) d’Oum Kalsoum, cette création de Norah Krief, chantée et parlée, s’adresse à la mère de l’auteure et, par extension, à l’exil qui peut être indirectement éprouvé par chaque enfant d’immigrés.

« Le spectacle entier durera moins longtemps que la chanson d’Oum Kalsoum, écrit Hadrien Volle [www.sceneweb.fr], mais il n’y a pas une seconde où l’âme de la diva égyptienne sera absente, en musique ou en mots. Car ce sont des mots que Norah Krief adresse sous forme de “lettre à [sa] mère”. Elle dépeint ce qu’elle qualifie de “nostalgie heureuse” d’une époque pourtant difficile pour sa famille. Fille d’immigrés tunisiens, l’intégration a été une expérience houleuse et constellée de rejets. Pourtant, par Al-Atlal, Norah Krief parvient à apprivoiser sa culture rejetée. »

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris