Meetings & Debates

SOS Méditérranée - Soirée de soutien

  • 19 December 2017
  • Tuesday : 20h
  •  
  • Auditorium
  •  
SOS Méditérranée - Soirée de soutien

Soirée organisée par SOS MEDITERRANEE en présence de chercheurs, humanitaires, marins, journalistes et artistes.

Mardi 19 décembre, l’Institut du monde arabe, invite l’association SOS MEDITERRANEE France à venir témoigner de sa mission de sauvetage en mer débutée en février 2016 au large des côtes libyennes et renouveler ainsi un appel à soutien auprès de la société civile.

Share the page
DR

Aux côtés des responsables et marins de SOS MEDITERRANEE et en présence de Monsieur Jack Lang, les écrivains Daniel Pennac et Laurent Gaudé uniront leur voix à celles du politologue Bertrand Badie, du journaliste Raphaël Krafft, de la chanteuse Emily Loizeau, de l’artiste peintre Christelle Labourgade, et de bien d’autres invités pour rappeler l’urgence d’agir face au drame des naufrages à répétition en Méditerranée. S’y succéderont des interventions sur le contexte géopolitique et migratoire, des projections, des témoignages de marins-sauveteurs et des récits de rescapés recueillis à bord de l’Aquarius,

Cette soirée exceptionnelle sera animée par Eric Valmir, de France Inter.

Financée à 98% par des dons privés, reflétant la mobilisation de milliers de citoyens européens face à cette tragédie, SOS MEDITERRANEE lance un nouvel appel à soutien.
Depuis l’an 2000, plus de 50 000 personnes sont mortes en Méditerranée. SOS MEDITERRANEE a été fondée en 2015 par un groupe de citoyens européens décidés à agir face à cette tragédie. Financée à 98% par des dons privés, l’association a affrété l’Aquarius qui sillonne les eaux internationales au large de la Libye. En 20 mois, elle a porté secours à 24388 personnes en partenariat avec MSF (Médecins Sans Frontières). Le coût d’une journée en mer est de 11 000 euros.
Contrairement aux idées reçues, la route de Méditerranée centrale, entre la Libye et l’Italie, demeure le principal axe migratoire du bassin méditerranéen en 2017. Selon l’Organisation Internationale pour la Migration (OIM), elle représente 3/4 des traversées dans la région depuis le début de l'année, bien loin devant les axes Afrique du Nord/ Espagne, ou Turquie/Grèce. Surtout, elle reste la route migratoire la plus mortelle, totalisant 55% des décès de personnes migrantes dans le monde. Cette crise humanitaire qui perdure reste le quotidien des sauveteurs de SOS MEDITERRANEE. En 2017, le nombre d’opérations de sauvetage a augmenté de 50% et les récits bouleversants recueillis à bord témoignent de l'enfer vécu par les rescapés en Libye. Malgré ces constats et nos interpellations constantes, les dirigeants européens ne proposent, à ce jour, aucune solution adéquate pour secourir en mer les hommes, femmes et enfants qui se noient aux portes de l’Europe. Avec l’hiver et la baisse annoncée des navires de sauvetage présents sur zone, la poursuite de notre mission est complexe mais primordiale face à l’urgence humanitaire.
 

Urgence en Méditerranée, spectateurs ou citoyens ?

 

En présence de :

M. Jack Lang, président de l’Institut du Monde Arabe

M. Francis Vallat, président de SOS MEDITERRANEE France

 

Modération  :

Eric Valmir, chef du service reportage de France Inter et auteur de Pêcheurs d’Hommes chez Robert Laffont

 

Intervenants :

Bertrand Badie, professeur des universités, Sciences-Po Paris

Sophie Beau, co-fondatrice et directrice générale de SOS MEDITERRANEE France

Fabienne Lassalle, directrice ajointe de SOS MEDITERRANEE France

Raphaël Krafft, journaliste embarqué sur l'Aquarius pour France Culture

Un sauveteur de l'Aquarius

Cécile Hambye, bénévole de SOS MEDITERRANEE

Daniel Pennac, écrivain

Laurent Gaudé, écrivain

Christelle Labourgade, artiste peintre

Emily Loizeau, chanteuse

 

sous réserve

Madame Monsieur et Disiz La Peste, artistes

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris