Exhibitions

Pour un musée en Palestine

2e édition : les nouvelles donations
  • 10 March 2018 to 13 May 2018
Exceptional closure(s) on Tuesday 1 May 2018
  • Tuesday, Wednesday, Thursday, Friday : 10h-18h
  • Saturday, Sunday, Weekends and Public Holidays : 10h-19h
  •  
  • Salle d'exposition (niveau -1)
  •  
Pour un musée en Palestine

L’IMA avait présenté l’année dernière, du 25 février au 23 avril 2017, la première édition de cette exposition inédite : la préfiguration d’un futur Musée d’art moderne et contemporain en Palestine impulsé par Elias Sanbar, ambassadeur de Palestine auprès de l’Unesco, et par l’artiste Ernest Pignon-Ernest.

Share the page
Henri Cueco, Chiens courant, 1993, acrylique sur toile, 130 x 162 cm. Nabil Boutros

Cette deuxième édition car, écrit Elias Sanbar, « vous aviez été nombreux, chers visiteurs, à répondre en 2017 à notre initiative [plus de 6000 visiteurs] et il nous incombe de vous tenir au courant des développements survenus depuis. Un an est passé depuis notre première exposition. “Inaugurale”, elle annonçait un beau projet, un pari aussi, en dépit des aléas de la conjoncture en Palestine et dans les pays alentours : fonder et constituer le noyau d’une collection avant de l’acheminer vers sa destination naturelle, dans le futur Musée national d’art moderne et contemporain de la Palestine.

[…] La collection s’est encore enrichie. Elle rassemble désormais des œuvres de peintres arabes et européens et nous travaillons à l’ouvrir encore plus aux artistes d’autres pays, sans distinction, sans autre règle que celle du partage de la passion du Beau qui se confond à nos yeux avec l’amour de la vie. Tout simplement.

Parallèlement, nous avons commencé la prospection pour le choix du terrain sur lequel s’élèveront les futurs bâtiments de notre Musée. Optant pour la même démarche qui a prévalu dans nos sollicitations des artistes, nous fondant sur le même principe du don solidaire, nous avons noué les premiers contacts avec de grands architectes.

[…] Notre pari, irréaliste aux yeux de certains, gagne tous les jours en réalité. Grâce aux artistes toujours plus nombreux à nos côtés, grâce aux membres tous bénévoles de notre association franco-palestinienne, grâce à vous, chers visiteurs qui n’avez cessé de  manifester votre adhésion à notre aventure.

À tous, notre gratitude et à Henri Cueco qui nous a quitté lors de notre précédente exposition, notre hommage et notre admiration.

Cette exposition lui est naturellement dédiée. »

 

Inscription à la newsletter

Pour recevoir toute l'actualité de l'Institut du monde arabe sur les sujets qui vous intéressent

Je m'inscris