Bled pop du renouveau


avec Babylone
Babylone © Amine Ait Hadi-Aswatt Studio 2013
Informations pratiques
Quand   Samedi 20 septembre 2014, 20h00
  Auditorium Rafik Hariri, Niveau -2
Combien   12€ tarif unique 

Ils s’appellent Amine Djemmal, Rahim Elhadi et Ramzy Ayadi et ils forment l’ossature de Babylone, groupe algérois fort d’un nouveau courant nommé Dziri style, mélangeant généreusement, pop « balladeuse » et charmeuse, chaâbi et héritage musical maghrébin. Leur titre Zina a totalisé plus de vingt millions de vues sur la chaîne Youtube Aswatt studio Channel, un record ! Le premier est auteur, compositeur et un multi-instrumentiste (guitare, piano, clavier, percussions) d’exception. Né en 1989, il a grandi dans la petite ville côtière de Gouraya, à une centaine de kilomètres d’Alger, où il exerce son métier de chirurgien dentiste. Le deuxième est guitariste et également compositeur, né en 1990 à Tipaza. Il est diplômé en ingénierie des logiciels et avait commencé à jouer de la six-cordes, à l'âge de 18 ans, avec son ami d’enfance Amine. Le troisième, guitariste aussi, est également né en 1990 à Constantine.

Sur scène, Babylone s’adjoint quelques musiciens de talent comme Med Fouad Torqui, 23 ans, percussionniste, maniant cajón, congas, derbouka, riq, bendir ou târ, Chami Rafik, 23 ans, expert ès guitare acoustique, notamment, et Slowhand Redo, 33 ans, à la basse, la contre- basse et l’harmonica.

Voilà un an déjà que son premier titre Zina a été révélé. Trois mois après son apparition sur le net et sur les ondes, Babylone s’est retrouvé en tête du classement DZ Top 15, devant des grandes figures de la chanson tel que Khaled... La chanson Zina (plus de 24 millions de vues sur la Toile), bâtie sur une mélodie accrocheuse et la voix limpide d’Amine, sur fond de mots et maux d’amours, ayant ému et conquis toute la jeunesse maghrébine, qu’elle soit du pays ou vivant en Europe, continue de transmettre sa magie.

Babylone doit son succès à un travail rigoureux et acharné et au vécu et à la générosité du charismatique Amine. Le 21 juin 2013, Babylone a offert à son public son premier album intitulé Brya (la lettre), qui transporte l’auditeur dans un univers unique, éloigné des sonorités raï habituelles, soit un cocktail intimiste de mélodies subtilement arrangées.

Un aperçu ?

linkwebform