Que veut dire être féministe islamique ?


Photo : © D.R.

 
Nous assistons depuis deux décennies à l’éclosion de nouveaux courants réformateurs progressistes animés par des femmes et dont les méthodes d’approche et d’interprétation affectent profondément le champ du religieux. Il s’agit de théologiennes qui ont pris à bras le corps le Coran, la Sunna et le droit musulman pour les débarrasser de leur pesanteur wahhabite. Loin de former un groupe homogène, elles sont plutôt des individualités en connexion permanente, mais dont le souci est de planter la femme, de la Malaisie au Maroc, au coeur du débat islamique.
 
Avec entre autres :
Stéphanie Latte-Abdallah (IREMAM - CNRS), sociologue,
Malika Hamidi (CADIS - EHESS), doctorante. Directrice Générale de European Muslim Network (Bruxelles),
Zahra Ali (EHESS - IFPO), doctorante,

Azadeh Kian, professeur de sociologie et directrice du CEDREF, università Paris Diderot. 

linkwebform