Abdelmalek Sayad, une trajectoire singulière


Au tournant des années 1960, Pierre Bourdieu, Abdelmalek Sayad (1933-1998) et les équipes d’enquêteurs réunies autour d’eux découvrent « en marchant » la sociologie. En articulant enquêtes par sondage et monographies, leur objectif est double : comprendre les mécanismes sociaux de la domination mis en œuvre par le système colonial et témoigner des conditions de vie des Algériens. Avec les armes de la science, ils s’engagent aux côtés des anticolonialistes.

Ces années d’apprentissage et d’expérimentation éclairent la trajectoire intellectuelle de Sayad. La parution de La Découverte de la sociologie en temps de guerre (éditions Cécile Defaut, 2013), est l’occasion de revenir sur le parcours de l’homme et sur les impacts de son travail sur toute une génération de sociologues. 

Avec : 
Hassan Arfaoui, directeur de la rédaction du magazine Réalités et l’un des plus fins connaisseurs du travail de Sayad.

Tassadit Yacine, directrice d’études à l’EHESS.

Yves Jammet, coordinateur formation, Association de prévention du site de la Villette

Christian de Montlibert, professeur émérite de sociologie à l’Université de Strasbourg et Président de l’Association des amis d’Abdelmalek Sayad.

  

linkwebform