Zaha Hadid, une architecture


Informations pratiques

Du mardi au vendredi de 10h à 18h et jusqu’à 19 h les week-end et jours fériés
Mobile Art, entrée par le parvis

TARIFS
• Entrée :7 € (plein), 5 € (réduit*), 4 € (- 26 ans et champ social)
• Nouveau : Tarif réduit spécial famille 5 € pour les parents accompagnés d’un enfant
• Entrée libre : Amis de l’IMA, handicapés, carte ICOM / ICOMOS, moins de 12 ans, conférenciers, guides touristiques, corps diplomatique arabe et ministère des Affaires étrangères*
Tarif réduit : enseignants et demandeurs d’ emplois

BILLETTERIE
• A l’IMA de 10 h à 17 h 15, tous les jours sauf le lundi, 18 h 15 les week-ends•
Dans les magasins Fnac, Carrefour, Géant, magasin U, Intermarché et Bon Marché
• Par téléphone : 0 892 702 604 (0,34 € /min)
• En ligne sur www.imarabe.org

VISITES GUIDEES
PAVILLON MOBILE ART / INSTITUT DU MONDE ARABE
ZAHA HADID, architecte

L'Institut du Monde Arabe et le Pavillon de l'Arsenal s'associent pour proposer des visites guidées du Pavillon Mobile Art et de l'exposition « Zaha Hadid , une architecture».

Une heure de visite : introduction et présentation du Pavillon Mobile Art par un conférencier, visite libre de l'exposition "Zaha Hadid, une architecture" avec audioguide, discussion en fin de visite avec le conférencier;

JUILLET
Mercredi 06 juillet à 10h30
Vendredi 08 juillet à 13h00

SEPTEMBRE
Mercredi 14 septembre à 10h30
Vendredi 16 septembre à 13h00

OCTOBRE
Mercredi 05 octobre à 10h30
Vendredi 07 octobre à 13h00

Tarifs : Plein tarif : 10€ / tarifs réduits : 8€ / -26 ans : 7 €
Pour toutes ces visites, réservations indispensables au 01 40 51 38 14

 

CATALOGUE DE L'EXPOSITION
Editions Hazan - Français/Anglais

157 pages - Prix 29€

 

GROUPES
La réservation est obligatoire pour toute visite conférence de groupe.
Par téléphone au minimum 15 jours à l’avance au 01 40 51 38 45 / 39 54
Du lundi au jeudi de 10 h à 17 h
Attention l'exposition est fermé le 1er Mai 2011

 

Zaha Hadid n’a cessé, tout au long de sa carrière, de repousser les limites de l’architecture urbaine. Anglaise, d’origine irakienne, elle est diplômée de la prestigieuse Architectural Association School of Architecture de Londres, où elle enseignera, plus tard, dans les années 80. Son style se caractérise par une prédilection pour les entrelacs de lignes tendues et de courbes, les angles aigus, les plans superposés, qui donnent à ses créations complexité et légèreté. Elle est la première femme à obtenir le prix Pritzker en 2004. En 2006, une rétrospective de son œuvre a eu lieu au Guggenheim Museum de New York, honneur qui n’avait échu, avant elle, qu’à un seul architecte. L’une de ses toutes dernières réalisations le MAXXI (Musée des Arts du XXIe siècle) de Rome, s’est vu attribuer le très prestigieux Stirling Prize, décerné par le Royal Institute of British Architects (RIBA). Zaha Hadid est la fondatrice du cabinet de design architectural Zaha Hadid Architects dont le siège est situé à Londres.

L’exposition « Zaha Hadid, une architecture » inaugure la programmation du Mobile Art, à propos duquel l’architecte a pu déclarer : « Je pense qu’à travers notre architecture, nous pouvons donner un aperçu d’un autre monde, enthousiasmer, proposer des idées, captiver. Notre architecture est intuitive, radicale, internationale et dynamique. Notre intention est de construire des bâtiments qui évoquent une expérience originale, une forme d’étrangeté et de nouveauté comparables à la découverte d’un nouveau pays. Le pavillon Mobile Art découle de ces motifs d’inspiration ».

Cette première exposition de Zaha Hadid en France, au sein même de l’œuvre qu’elle a créée, met en perspective plus de trente années d’activités. Au travers d’une sélection internationale de projets, déjà réalisés ou en cours d’exécution, maquettes, prototypes, sculptures et peintures, objets, films, se déploient, animent l’espace, permettant au visiteur de pénétrer de plain-pied dans l’univers de Zaha Hadid.

Une trentaine de projets internationaux sont présentés, dont SOHO Chaoyangmen à Pékin, la tour Spirale de l’Université de Barcelone, le projet Guggenheim à Singapour, la tour CMA CGM récemment achevée à Marseille ou encore le bâtiment Pierres Vives pour le Département de l’Hérault, en cours de construction à Montpellier. L’exposition présente également des projets d’architecture du monde arabe tels que le Centre des arts vivants d’Abou Dabi (Émirats Arabes Unis), la tour du Nil au Caire (Égypte), la tour de Rabat (Maroc) et les tours Signature de Dubai (E.A.U.).

L’exposition aborde en outre les recherches actuellement en cours sur les tours paramétriques. Ce programme définit et développe un cadre conceptuel pour la création d’un nouveau prototype de tour, qui peut être utilisé comme base d’un ensemble d’outils appliqués à un grand nombre de situations spécifiques. Les éléments individuels – volume, enveloppe, noyau, vide, structure – subissent des modulations, aussi bien individuellement que de concert. Le résultat final est un système totalement malléable, susceptibles de créer des catégories et des genres spécifiques de tours en réponse aux paramètres saisis par un utilisateur et/ou selon des considérations environnementales. Le caractère novateur de l’architecture paramétrique réside dans la prise en compte directe non seulement de paramètres contextuels objectifs (surfaces, hauteurs, climat, jauge…) mais aussi qualitatifs, sociologiques et, dès lors, plus subjectifs (usages, contraintes sociales…).

C’est donc à trois niveaux différents que le public est invité à faire l’expérience du travail de Zaha Hadid Architects : la découverte du pavillon Mobile Art (bâtiment), l’expérience de la mise en scène (scénographie) et l’appréciation des projets de l’agence à travers le monde (exposition).

linkwebform