Noun, la danse des éléments ou le voyage des oiseaux


avec Assia Guemra

On raconte que, dans les temps anciens, les oiseaux du monde entier se réunirent pour choisir un Roi. Ils décidèrent de rechercher le Simorgh, cet oiseau rare, fabuleux et puissant, digne de les guider et de les gouverner. Au cours de leur périple, ils passèrent les épreuves du Noun, celle des éléments de la puissance.

L’eau, le feu, le bois, le fer et la terre, l’air et l’éther, chacun des éléments fut chargé de tester la valeur des oiseaux. Lorsqu’ils furent dignes de se présenter devant le simorgh, ils se virent en lui. Contenant et contenu formèrent la lettre primordiale Noun. Ils étaient le Simorgh, et étaient en eux le Simorgh. Ce dernier leur dit alors : « Le soleil de ma majesté est tel un miroir ; celui qui vient s’y mirer y voit son âme et son corps, il s’y voit tout entier. Puisque vous êtes venus ici trente oiseaux, vous vous trouvez trente oiseaux (Si Morgh) dans ce miroir. S’il venait encore quarante ou cinquante oiseaux, le rideau qui cache le Simorgh serait également ouvert. Quoique vous soyez extrêmement changés, c’est vous que vous voyez là ».

Cette parabole fantastiquement chorégraphiée est l’œuvre d’Assia Guemra, danseuse, chorégraphe et comédienne – metteur en scène reconnue. Elle enseigne depuis près de trente ans la danse dans différentes écoles de danse, anime des cours, stages, formations, masters class et ateliers.

 

 

linkwebform