L’Europe et le legs de l’occident

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Pour sa XXVIème Conférence qui aura lieu du 26 au 28 janvier 2013, l’Académie de la Latinité a choisi de s’intéresser à l’Europe et son legs en Occident. Dès sa naissance l’Académie s’est consacrée au dialogue des Amériques et de l’Europe – la Latinité Atlantique – avec le monde islamique, après la révolution de Khomeiny et la fin de la vieille approche ou d’une visée encore coloniale de notre universel d’entente. Ce n’est pas sans raison que nous avons débuté avec Téhéran et ensuite Alexandrie, Istanbul/Ankara, Bakou, Amman, Rabat, le Caire et Hammamet.
De la même manière, l’Académie s’est attachée à lutter contre le fondamentalisme et pour la défense de l’authenticité des cultures précolombiennes, par les séminaires qu’elle a tenus à Quito, à Lima et à Mérida. L’accélération historique qui s’est produite après le 11 septembre s’accompagne d’une mise en cause de l’héritage non impérial de l’Occident par les « guerres de religions », la montée de la « civilisation de la peur », les contradictions du Printemps Arabe, le fondamentalisme républicain des Etats-Unis, les diasporas migratoires de l’ancien Tiers Monde et les perplexités de la Communauté Européenne.

Quelle configuration future serait susceptible d’accueillir une synthèse nouvelle des concepts tels que l’héritage démocratique, le welfarisme, la complexité ? Pour l’heure, il faut faire face aux préalables épistémiques du dialogue dans un contexte marqué par de nouvelles ouvertures politiques, l’érosion des clivages séculiers-religieux, la montée d’un cosmopolitisme tenant de la mondialisation non hégémonique, allant de pair avec la recherche d’une herméneutique tournant le dos au nihilisme européen.

PROGRAMME

Samedi 26 janvier

10h – Ouverture

  • Federico Mayor – Président de l’Académie de la Latinité
  • Nassir Abdulaziz El Nasser – Haut Représentant pour l’Alliance des Civilisations/ONU
  • Mario Soares – Vice-Président de l’Académie de la Latinité
  • Le Président de l’Institut du Monde Arabe
  • Candido Mendes – Secrétaire Général de l’Académie de la Latinité

10h30 – Hommage à Alain Touraine – Michel Wieviorka

11h : Allocution de Jorge Sampaio – Haut représentant pour l’Alliance des civilisations/ONU

11h30 – 1ère Séance - La survivance de l’universel
Internet et l’illusion de l’universalité démocratique – Daniel Innerarity (Université de Saragosse)
Critique de l’universalisme. Une perspective sociologique – Michel Wieviorka (sociologue, administrateur de la fondation Maison des sciences de l’homme)
Repenser l'Humain – Edgar Morin (philosophe)
Un ou plusieurs mondes? Une hypothèse pour le XXIème siècle – Alain Touraine (directeur d’études, EHESS)

15h30 – 2ème Séance – L’héritage démocratique : du printemps arabe au Sud-Est Asiatique
Révolutions illusoires? Mouvements sociaux insaisissables? Le printemps arabe, la démocratie et quelques leçons de la Libye – Dirk Vandewalle (University of Dartmouth)
Les peuples et les dieux – Hélé Béji (écrivaine)
Arabe classique ou dialectal? – Marco Lucchesi (Académie brésilienne des lettres)

La modération démocratique dans le Sud-Est asiatique – Khalek Awang (directeur général, Global Movement of Moderates Foundation)

 

Dimanche, 27 janvier

10h – 3ème Séance - Ouverture historique et fondamentalisme
La voie romaine et le monde musulman – Rémi Brague (Université Paris I – Sorbonne)
L’Europe et le legs latin – François L’Yvonnet (éditeur)
La démocratie : un projet incomplet – Susan Buck-Morss (City University of New-York)
Nihilisme et disparition – Jérôme Bindé (directeur du Bureau de la prospective, UNESCO)

15h – 4ème Séance - Sujet politique et souveraineté
Cosmopolitisme et « guerre des religions » – Renato Janine Ribeiro (Université de São Paulo)
De l’universel impérial à l’humanisme heuristique – Candido Mendes (Académie brésilienne des lettrres)
Les nouvelles diasporas migratoires – Javier Sanjinés (University of Michigan)
Les régimes politiques du Moyen-Orient et d’Amérique Latine : des comparaisons pertinentes?
– Torcuato Di Tella (ambassadeur d’Argentine)

Lundi, 28 janvier

10h – 5ème Séance : Vers la globalisation non-hégémonique
Logos et tao – Zhang Longxi (Université de Hong-Kong)
Universalisme européen, nationalisme culturel – Enrique Larreta (Université Candido Mendes)
L’universalisme européen vu de Chine – Anne Cheng (Collège de France)
L’herméneutique du nihilisme européen – Gianni Vattimo (philosophe, député européen)

15h – 6ème Séance : De la continuité à la prospective
Manifestations des clivages séculiers-religieux : le self, l’État et la sphère publique – Nilüfer Göle (directrice d’étude à l’EHESS)
Union européenne: un bon pas dans la mauvaise direction – Santiago Zabala (Université de Barcelone)
La « Vieille Europe », jamais – Jean-Michel Blanquer (Président de l’Institut des Amériques)
Civilisation et civilisations : un nouveau regard – Sergio Rouanet (Académie brésilienne des lettres)